Mines: la RDC à la recherche des investisseurs

La ministre des Mines, Antoinette N’samba, prend part au Forum Mining Africa qui se tient depuis lundi 13 juin 2022 dernier, dans la ville de Toronto au Canada. Il s’agit d’un des grands forums miniers qui réunit plusieurs pays africains et des investisseurs venus de quatre coins du monde.  Ledit forum va donner l’opportunité à la ministre en charge des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, de mettre en évidence tous les potentiels miniers qui existent en RDC, de façon à attirer des investisseurs pour développer l’industrie minière, et aussi entrer en contact avec des entreprises désireuses d’investir en RDC.

            Le thème exploité durant ce forum qui prend fin ce mercredi 14 juin 2022 est : «Ressources minérales et économie circulaire internationale». Selon la délégation conduite par la ministre des Mines, l’idée à travers ce forum ,est de mettre en valeur tous les potentiels miniers de la RDC, soit par sa cartographie ou par sa géophysique. En effet, la RDC est disposée à accueillir des investisseurs disposant des capacités techniques et financières avérées dans le secteur minier, en vue de conclure des partenariats mutuellement profitables, a indiqué  les membres de la délégation congolaise.

            Ces investissements concernent, notamment la recherche systématique des blocs à indices minéraux pour appuyer le Service géologique national du Congo (SGN-c), la certification des réserves au profit des entreprises minières publiques disposant des gisements, l’exploitation et l’implantation d’industries métallurgiques pour le traitement et la transformation des minerais en produits affinés ou raffinés (cassitérite, coltan),  ainsi que l’implantation des raffineries d’or et de taillerie du diamant.

«Il y a de la place pour tout le monde. Le gouvernement a décidé d’accorder des avantages aux investisseurs qui choisissent la RDC pour les affaires »,  a encouragé la ministre des Mines, avant d’inviter les investisseurs à visiter le pavillon  réservé à la RDC où sont exposées les richesses du sous-sol congolais. Certains investisseurs ont manifesté l’intérêt d’investir dans les mines congolaises. Ils ont saisi l’opportunité pour échanger avec la ministre des Mines et promis de visiter, dans les prochains jours, la RDC.

            Il faut noter que la RDC est un scandale géologique avec un important potentiel des ressources naturelles et minérales parmi les plus précieuses au monde à savoir : Cobalt, coltan, diamant, or et cuivre).  Perside Diawaku

Leave a Reply

Your email address will not be published.