Philippe Kiyimpu : l’homme qui a sacrifié toute sa jeunesse pour l’Ogefrem

Nommé à la suite de la 51ème réunion du Conseil des Ministres où le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, avait donné l’instruction pour qu’il y ait changement à la tête de l’Ogefrem. Cette décision a été exécutée depuis le 28 juin 2022 où le fauteuil du Directeur général intérimaire de l’Office de Gestion du Fret
Multimodal par arrêté ministériel, est désormais occupée par Philippe Kiyimpu Ki Nioso.
L’homme aux cheveux blancs, à la peau noire, mesurant environ 1m 60,
nouveau patron de la première entreprise du transport multimodal de la République Démocratique du Congo, est un retraité de cette même entreprise publique. De nature calme et silencieux, Philippe Kiyimpu Ki Nioso a un regard perçant. En le regardant, on lire ce qui est caché au fond de lui, car, l’homme a toujours une attitude observatrice, sereine et détendue. C’est difficile de comprendre ce qui se passe dans sa vie sur tous les plans : professionnel, intellectuel, social et psychologique.

Communément appelé «Cheveux Blanc», l’homme traîne une renommée acquise grâce aux efforts consentis et réalisations enregistrées durant son parcours professionnel.
Arrivé à l’Ogefrem en 1984, l’homme à la peau «noire», «libaya ya talo», Philippe Kiyimpu Ki Nioso, n’avait que 35 ans. C’est après un cursus universitaire aussi éloquent que l’homme aux cheveux blancs a franchi la porte de sortie de l’Ogefrem. Avant de plier ses bagages 31 ans après, donc en 2015, à l’âge de 66 ans.
Au sein de l’Office, Phillipe Kiyimpu a fait le tour de différentes directions, où il a été tour à tour, Chef de Bureau; Chef de Service; Assistant du Président Délégué Général (PDG/ Yamutwale Muyembwe); Sous-Directeur Taux de Fret; Sous-Directeur du budget et de la comptabilité; Directeur Régional Ouest; Sous-Directeur Taux de Fret; Sous-Directeur Etudes à la Direction Facilités et Juridique
(DEFAL); Sous-Directeur à la direction de Planification et de Développement; Directeur des agences et des mandataires; Directeur des études et planification jusqu’en 2015.
Vu ces différentes étapes franchies, le nouveau Directeur Général de l’Ogefrem n’est pas tombé comme un cheveu dans la soupe. Étant donné que l’Office avait encore besoin de son expertise, car, est connu pour l’une de ses caractéristiques intellectuelles comme «l’homme du travail». Dans le souci de rendre service à son pays, Phillipe Kiyimpu s’était vu dans l’obligation d’accepter que sa mise à la retraite soit reportée d’une année, en raison de son expertise
pour certains projets essentiels de l’OGEFREM.
Bien qu’il soit âgé de 73 ans, l’actuel direction général a.i de l’Ogefrem a des potentiels pouvant lui permettre de gérer l’Ogefrem. L’on était obligé de fouiller et creuser dans sa vie et sa carrière pour comprendre les motivations qui ont poussé les autorités du pays à porter leur choix sur sa personne.
Comme on a l’habitude de le dire, «les œuvres ne meurent pas». Le retour en force de Philippe Kiyimpu comme directeur général ad intérim n’est que le fruit de son parcours professionnel au cours de laquelle il a pu, comme directeur de la direction de «Prospectives et Développement», l’actuelle «Direction des Études et Planification», ensemble avec différents equipes dirigeantes, léguer à l’Ogefrem des infrastructures suivantes : la construction du siège social abritant la direction générale à Kinshasa ; le siège social de Bukavu; celui de Lufu; etc. Outre cela, il est l’initiateur de la construction du «Parc à Bois» et du «Parc à Véhicules» dans la ville de Matadi.. Bon vent à Philippe Kiyimpu Ki Nioso, tout en espérant une fois de plus des grandes réalisations comme il en a fait dans le passé durant ses 31 ans de carrière au sein de l’Ogefrem…
Dorcas Nsomue Mpia

Leave a Reply

Your email address will not be published.