En provenance de Bruxelles : Lumumba ramené au pays hier par Sama

Le cercueil contenant la relique (dent) de Patrice Emery Lumumba, chef
du tout premier gouvernement congolais formé dans la fièvre de
l’indépendance du pays, en 1960, a été ramené hier de Bruxelles à
Kinshasa, par le Premier ministre actuellement en fonctions,
Jean-Michel Sama Lukonde. C’est en sa qualité de représentant
personnel du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, qu’il l’avait
reçue de la famille Lumumba, et plus précisément ses trois orphelins
(Juliana Lumumba, Roland Lumumba et François Tolenga Lumumba), qui
elle-même l’avait réceptionnée du Procureur Fédéral de Bruxelles, le
lundi 20 juin 2022.

Avant l’embarquement des restes du Héros national à bord de l’avion
de Congo Airways, baptisé « Lumumba », au départ de l’aéroport
militaire de Melsbroeck, à Bruxelles, le Premier ministre a tenu à
adresser un message spécial à l’illustre disparu en ces termes
pathétiques : « Excellence Monsieur le premier Premier Ministre de
notre pays, la République Démocratique du Congo, mon très illustre
précurseur et prédécesseur, notre Héros national, au nom du peuple
congolais, au nom de Monsieur le Président de la République
Démocratique du Congo, Chef de l’Etat, son Excellence Félix-Antoine
Tshisekedi Tshilombo, au nom du Gouvernement que j’ai l’honneur de
diriger, je vous invite maintenant à prendre place, avec nous, à bord
de l’avion de votre pays, un appareil de notre compagnie nationale,
Congo Airways, appareil qui porte votre illustre Nom. Nous allons donc
prendre les airs et rentrer chez nous, chez vous, Pays que vous aviez
quitté il y a 61 ans. Avec impatience, le peuple congolais vous attend
pour vous rendre hommage et démarrer le deuil national jamais tenu sur
la terre de vos aïeux ».

Mboso a pris le relais à Kinshasa
Présent à l’aéroport international de N’Djili, aux premières heures
de la matinée d’hier mercredi 22 juin, Christophe Mboso Nkodia
Mpwanga, a pris le relais, à la tête d’une forte délégation composée
de ministres, députés nationaux, sénateurs et membres du clan Lumumba,
pour accompagner la dépouille mortelle de Patrice Lumumba à abord d’un
avion à destination de Lumumbaville (ex-Onalua), le village natal du
défunt, via l’aérodrome de Tshumbe, dans la province du Sankuru, pour
le coup d’envoi des hommages à lui rendre sur le territoire national.
Selon des échos en provenance de cette partie de la République,
l’avion amenant le corps de Lumumba a atterri à l’aérodrome de Tshumbe
en début d’après-midi. Le comité d’accueil est composé du gouverneur
de la province du Sankuru, Jules Lodi Omombe, des députés nationaux,
des sénateurs, des députés provinciaux, des notables, des chefs
coutumiers, entouré d’une nombreuse foule. Trois jours d’hommages, du
mercredi 22 au vendredi 24 juin, sont prévus à Lumumbaville, avant la
tournée de l’illustre disparu à Kisangani, dans la province de la
Tshopo, ainsi qu’à Lubumbashi, et plus précisément à Shilatembo, le
site où il avait été exécuté, le 17 janvier 1961, avec ses deux
compagnons d’infortune, Joseph Okito (vice-président du Sénat) et
Maurice Mpolo (ministre de la Jeunesse et des Sports).
C’est le lundi 27juin que la relique de Lumumba sera ramenée à
Kinshasa, pour trois jours d’hommages et de deuil national, avec comme
apothéose, la cérémonie de son inhumation dans son mausolée, à
l’Echangeur de Limete, en présence du Chef de l’Etat.
Kimp

Leave a Reply

Your email address will not be published.