La Sonas a remis à neuf la partie du bâtiment de la clinique Ngaliema incendiée

La partie du bâtiment incendiée, à l’entrée de la clinique Ngaliema dans la nuit du mercredi 29 à jeudi 30 juin 2022, abritant les quatre services dont le bureau de service de sécurité, bloc de réception des conventionnés, le bureau de service hygiène hospitalière, et de Consultation Prénatale (CPN) a revêtu sa plus belle robe.
C’est la Société Nationale d’Assurances (Sonas S.A) par l’entremise du Ministère des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction (ITPR) qui les a fait réhabiliter.

Dans le cadre de ce travail, les bureaux et plafonds consumés ont été réféctionnés, les climatiseurs remplacés par des splits. A cela s’ajoute l’équipement des chaises nouvelles ainsi que le coup de peinture. Un bâtiment requinqué.
La cérémonie officielle de remise de cet ouvrage au Médecin-directeur, Dr Kongo Minga par le Directeur de Région Kinshasa Ouest-Equateur (DRK), Minzeni Louison, dépêché par son Directeur Général empêché, Bonyeme Ekofo Lucien a eu lieu le jeudi 4 aôut 2022. La délégation de la Sonas était constituée essentiellement des cadres de la Direction du Suivi et Indemnisations et du Service de
Communication. Dr. Damas Masolo, Directeur de Nursing de la clinique Ngaliema et quelques personnels étaient également présents.
A travers cette action de remise à neuf, et en services de cette partie du bâtiment qui abrite les 4 services de la clinique, la Sonas S.A, leader d’assurances en République Démocratique du Congo a tenu sa promesse. Ce, en réitérant qu’elle est l’unique assurreur en République Démocratique du Congo, à répondre favorablement à leurs attentes en cas de sinistre, et avec exactitude.
Munzeni Louison a exprimé son satisfecit après la réhabilitation et remise en services, en rappelant à l’opinion que la clinique Ngaliema a été sinistrée. Et de signaler 48 heures après, la Sonas était saisie de ce cas malheureux. Le Ministère des ITPR, il était impérieux pour elle d’intervenir avec promptitude par une indemnisation, afin de permettre à la clinique de rouvrir ses installations le plutôt.
C’est avec un sentiment de grande satisfaction que nous remettons cet ouvrage réhabilité à la clinique Ngaliema. C’est ce pour nous l’occasion de remercier d’abord le Gouvernement de la République d’avoir pensé, à assurer contre le risque d’incendie tout le bâtiment d’utilité publique de l’Etat congolais», a-t-il déclaré.
L’occasion faisant le larron, il a lancé un appel pathétique à tous les exploitants des immeubles de faire confiance à la Sonas de venir sosucrire à l’assurances-incendie, pour garantir leur risque. Car, dit-il, la Sonas dispose d’un service efficace qui peut faire l’expertise et arriver rapidement à indeminiser les sinistrés. Et d’ajouter : «Je note avec satisfaction le travail abattu par le
gouvernement de la république sous l’impulsion du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.»
Dr. Konga Minga: «Nos impressions sont bonnes parce que nous avons
retrouvé notre édifice qui était dans un état que vous avez connu. mais nous sommes dans la joie de voir qu’une partie de la clinique qui avait connu un probème est retapé. Et, cela pour nous remercions essentiellement le Président de la République, le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ainsi que tout le Gouvernement central, parce que grâce à eux que la Sonas est venue à la rescousse chez nous pour rétablir cet édifice.
Pour mémoire, la clinique Ngaliema a connu au total trois cas d’incendies de 2018 à 2022. Le 1er cas était enregistré en 2018, une des chambres V.I.P. en gynécologie avait pris feu dans la nuit, et le second, c’était dans la nuit du 21 février 2019, le service d’archives était ravagé par un feu violent qui avait occasionné la perte de nombreux documents.
Jean-René Ekofo

Leave a Reply

Your email address will not be published.