Ogefrem: en 2 mois, Lems Kamwanya a posé les jalons de l’émergence

Déterminé à accomplir les tâches lui confiées par la hiérarchie, qui incarne la vision du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’actuel locataire intérimaire de la direction générale de l’Office de Gestion du Fret Multimodal, Justin Lems Kamwanya Kalemuna a, depuis sa prise de fonction le 06 avril dernier, décidé de placer son mandat sous le principe de «Gestion participative axée sur les
résultats». Cette vision l’oblige à donner le meilleur de lui-même pour tout son personnel d’une part, mais aussi pour tous les importateurs et exportateurs des marchandises en République Démocratique du Congo.

Digne fils du pays, sous coloration politique, Lems Kamwanya a, depuis sa nomination, décidé de rendre au pays de ses ancêtres des services loyaux, car, cela est un devoir pour lui et un défi pour arriver à atteindre l’émergence et le développement du Congo.

Des résultats flateurs en temps record

Âgé de 42 ans cette année, cet établissement de l’Etat congolais n’a jamais eu un directeur général, bien qu’un intérimaire, aussi efficace, dont les réalisations parlent d’elles-mêmes.

En deux mois comme DG ai, Lem’s KAMWANYA a su doter l’Office des éléments suivants : un climat social apaisé au sein de l’Ogefrem ; plus de 500 agents formés en 8 filières différentes; paiement à temps et sur fonds propres des salaires ; signature des contrats de performance avec toutes les directions centrales, entités et représentations ; achat des mobiliers de bureaux et équipements informatiques; mise en œuvre de la Tour de Contrôle ultramodene;
performance opérationnelle sans précédent dans l’histoire de l’Ogefrem
; vision claire et partagée du développement de la société : gestion
participative axée sur les résultats ; sssainissement financier et
aucun compte bancaire de l’Ogefrem n’est au rouge et enfin une bonne
collaboration entre tous les organes de l’Ogefrem.
Toutes ces réalisations sont le fruit de l’analyse faite entre la
direction générale de l’Office ainsi que les différentes directions de
cet établissement publics, dont les résolutions ont été prises lors
des journées de réflexions organisées quelques jours après sa prise de
fonctions.
Avec ce tableau peint de couleur rose, il y a nécessité de saluer les
efforts déployés par l’actuel directeur général a.i puisqu’il a battu
le record par rapport à ses prédécesseurs, qui ont eu à mettre plus de
temps pour réaliser certains projets. Et d’autres devraient bénéficier
de l’appui du gouvernement central des entreprises soeurs.
Il sied de rappeler que l’Ogefrem est une propriété de l’État
Congolais, qui doit fonctionner en offrant des services de qualité à
tous. Et, l’on remarque qu’il y a une campagne qui est orchestrée par
les ennemis du bonheur et de l’émergence de la RDC en général et de
l’office en particulier.

Kasumbalesa : l’expression d’une politique axée sur la maximisation
des recettes

Déterminé à faire de l’Office une source de financement du trésor
public, Lems Kamwanya a, durant ses 60 jours de gestion, opté pour la
maximisation des recettes. Ceci est un signe d’un leadership avéré au
travers l’nstallation du comité local de facilitation à Kasumbalesa,
gage d’une forte mobilisation des recettes
Soulignons que depuis sa prise de fonction à la tête de l’Ogefrem,
le DG a.i. de l’Ogefrem a choisi de parler peu et de beaucoup agir. Le
fait d’installer et faire inaugurer, par le Ministre Chérubin OKENDE
la Tour de Contrôle, est une preuve éloquante de sa volonté de hisser
haut l’Ogefrem, bien au-delà de ce qu’il fait en interne. Cette
architecture ultramoderne permet à l’Ogefrem de consolider sa position
de bras séculier de l’Etat et Conseiller du Gouvernement en matière
des données statistiques fiables dans les opérations import-export,
d’une part, et d’autre part, de tracer, grâce à la technologie de
pointe utilisée, toute cargaison en direction et/ou en provenance de
la RD-Congo.

L’Ogefrem fonctionne suivant les lignes directrices de l’hierarchie
En sa qualité de technocrate, le D.G a.i a l’obligation de
suivre les directives de la hierarchie.
Les réalisations de Lems Kamwanya font la fierté du ministre des
Transports, Voies de Communications et de Désenclavement, de voir un
des établissements publics sous sa tutelle, revêtir un nouvel habit
d’espoir pour des lendemains meilleurs. Car, tout mandataire public a
le devoir de mettre en exergue la vision du Chef de l’Etat, Félix
Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour un Congo plus fort et plus beau
qu’avant. Et, le ministre de tutelle donne les orientations aux
entreprises publiques et ne s’ingère pas dans la gouvernance
quotidienne de celles-ci. Car, les lignes directrices sont dictées par
le sommet donc le chef de l’État, et mis en oeuvre par le 1er
Ministre au travers les ministres sectoriels…

Biographie de Lem’s Kamwanya
Le D.G a.i de l’Ogefrem n’est pas tombé comme un cheveu dans la soupe
de l’administration publique congolaise. Ce dernier est économiste de
formation et produit de l’Université de Lubumbashi (UNILU).
Au moment de sa nomination par le ministre des Transports comme DG
ai, Kamuanya Kalemuna Lem’s occupait le poste de Directeur
Coordonnateur à la Direction Générale de l’OGEFREM.
Outre ce parcours au sein de l’Office, ce dernier a eu à exercer les
fonctions de Conseiller principal du Premier Ministre Ilunga
Ilunkamba; Directeur de cabinet adjoint du ministre des Transports
Justin Kalumba; Coordonnateur de la CEPCOR; Coordonnateur national
adjoint de PROMINES; Président du Conseil d’administration du Corridor
Central et aussi du Corridor Nord, Chargé des Projets et des
Stratégies au COPIREP, notamment dans le secteur des transports. Il
était aussi membre de l’équipe de révision du Décret fixant les
statuts actuels de l’OGEFREM.
Donc, les réalités et les problèmes de l’Office ne lui sont pas
étrangers. Et, avec ce parcours professionnel, l’homme peut évidemment
avoir autant d’ennemis dans la sphère administrative congolaise, car
sa présence à la tête de l’Ogefrem indispose beaucoup de gens.

Tribune libre d’un expert

Leave a Reply

Your email address will not be published.